ohada


OHADA : Consécration de la distribution gratuite d’actions 8

Introduction La réforme de l’Acte Uniforme sur les sociétés commerciales et le GIE a satisfait un besoin latent des personnes œuvrant discrètement ou visiblement pour la stabilité et la croissance de la société. En effet, cet Acte Uniforme a consacré la distribution gratuite des actions au profit des membres du […]


OHADA : Distribution des Dividendes 12

Les dividendes sont une partie des bénéfices répartis entre les associés. La perception des dividendes semble être l’une des motivations majeures quant à l’acquisition de la qualité d’associé ou d’actionnaire. Ce désir peut-il se concrétiser ? Où n’est-ce qu’un mirage nonobstant la qualité d’associé ou d’actionnaire ?


OHADA : Rapport de Gestion 4

Introduction L’établissement et l’arrêté des états financiers de synthèse des sociétés s’accompagnent de la rédaction d’un rapport de gestion relatif audit exercice clos. Ce rapport de gestion destiné aux actionnaires ou associés de l’entreprise, expose clairement la situation de la société, son activité pendant l’exercice écoulé et ses perspectives d’évolution […]


OHADA : Conventions Libres Interdites Règlementées 7

Les dirigeants (administrateurs, gérants, présidents, directeurs généraux et adjoints) ont la possibilité d’avoir des relations d’affaires avec la société dirigée ou administrée par le biais de conventions. Ces conventions ont diverses qualités : interdites, libres ou règlementées. Elles sont expressément déterminées dans les société à responsabilité limitée (SARL), société anonyme […]


OHADA : Consécration des conventions extra statutaires 5

La révision de l’Acte Uniforme sur les sociétés commerciales et le GIE reconnait expressément les conventions extra statutaires en son article 2-1, concourant également au fonctionnement de la société. Le recours à ces conventions se justifie par le caractère complexe des obligations des parties voire le souci de discrétion.


OHADA : La Société à Capital Variable 7

Introduction La révision de l’Acte Uniforme sur les sociétés commerciales et le GIE, reconnaît que les sociétés anonymes ne faisant pas appel public à l’épargne et les sociétés par actions simplifiée (SAS), peuvent avoir la qualification de société à capital variable ; et ceci en vertu de l’article 269-1 et […]